1972


En septembre 1971, la gamme 1301/1501 se réduit aux 1301 Spécial berline et break, ces derniers recevant la calandre à phares incorporés de la défunte 1501 Spécial.

Pour la 1100, la gamme se réduit aussi : en septembre, la LS 2 portes est supprimée. La 1100 adopte les nouveaux monogrammes, tout comme les autres modèles de la gamme. Seule la LS est différente, les monogramme n'étant pas l'un au-dessus de l'autre mais l'un à côté de l'autre. De plus, les berlines 2 ou 4 portes reçoivent un nouveau hayon, avec une lunette arrière plus grande, et un profil plus plat, le fameux "décroché" qui avait fait coulé beaucoup d'encre à l'époque étant ainsi atténué, un nouveau volant à 3 branches fait aussi son apparition, tout comme un rétroviseur extérieur côté gauche, et ce sur tous les modèles de la gamme. La Spécial hérite d'un nouveau moteur de 1 294 cm3 délivrant 75 ch à 6000 tr/min.

La gamme 160/180 se voit supprimer son aérateur de custode, et la 160 qui a maintenant droit à des butoirs de pare-chocs avants et arrières peut maintenant recevoir (sur option) un toit en vinyle, asseyant ainsi son statut de voiture américaine.

Le 26 octobre 1971, Simca bat un nouveau record : pour la première fois dans l'histoire de la marque la production journalière dépasse les 2 000 unités, toute production automobile confondue.

Au printemps de cette année 1972, la Simca 1000 Spécial reçoit le moteur de la 1100 Spécial, un 1 294 cm3 de 7 CV fiscaux dégonflé à 60 ch (contre 75 ch sur 1100 Spécial) dans la foulé, Simca remplace la 1000 Rallye par la Rallye 1, cette dernière reprenant le nouveau moteur de la 1000 Spécial (60 ch contre 53 ch auparavant), cette nouvelle mouture adopte aussi de nouveaux réglages au niveau du train arrière.